Vous reprendrez bien un peu de culture latine !



La Bolivie accueille le "Copenhague" des mouvements sociaux

Constatant l’échec du sommet climatique de décembre dernier, le président bolivien Evo Morales avait cru nécessaire de réunir "ceux qui subissent les conséquences des changements climatiques : les peuples du monde et notamment les plus pauvres".

20 avril 2010, par Eduardo Olivares Palma
JPEG - 41 ko

C’est aujourd’hui que commence à Cochabamba la "Conférence Mondiale des Peuples sur le changement climatiques et les droits de le mère Terre" convoquée par le président Evo Morales après ce qu’il a qualifié d’échec de la récente Conférence de Copenhague.

"La solution du problème du changement climatique doit être entre les mains de ceux qui subissent ses conséquences, les peuples du monde et notamment les plus pauvres d’entre eux" avait déclaré le présidente en annonçant sa décision de convoquer un conférence dans laquelle on attend la présence de "15000 représentants de gouvernements, scientifiques, juristes, mouvement sociaux et autres organisations actives dans la défense de la vie et la lutte contre le changement climatique en provenance de plus de 120 pays". Une manifestation qui sera largement relayée sur le Net notamment le 22 avril, date de la Journée Mondiale de la Mère Terre.

Convaincu qu’il n’y a que deux chemins possibles pour l’humanité, "soit continuer sur la voie du capitalisme et la mort soit avancer sur la voie de l’harmonie avec la nature et la culture de la vie", le gouvernement bolivien s’est fixé 5 objectifs, fort ambitieux pour la rencontre qu’inaugurera aujourd’hui le président Morales : analyser les causes structurelles du changement climatique, proposer des modèles alternatifs pour Bien Vivre en harmonie avec la nature, définir une Déclaration Universelle des droits de la mère terre, organiser un referendum mondial sur le changement climatique et envisager la création d’un tribunal de justice climatique.

La mobilisation des réseaux sociaux

Les prochains jours diront si les ambitions des organisateurs de cette Conférence ont vu trop grand mais il n’en reste pas moins que sa préparation aura été l’occasion d’une large mobilisation des mouvements sociaux. De fait, ce lundi, à la veille de la conférence, s’est tenu à Cochabamba une nouvelle Assemblée des Mouvement Sociaux.

Mouvements sociaux dont la vitalité s’exprime notamment à travers leurs médias alternatifs et tout particulièrement la radio à laquelle La Francolatina est particulièrement attachée.

C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir ici même la dernière des émissions produites par la Minga Informativa des Mouvements Sociaux


Commentaires...



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots