Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Peut-on s’informer vraiment sur Chávez et le Venezuela

7 mars 2013

Avec Hugo Chavez disparaît "une incarnation sans équivalent de la prise en otage de l’information par l’idéologie, dans le système médiatique (notamment français)", souligne dans Rue 89 le spécialiste français des médias Daniel Schneidermann selon qui c’était devenu "un enjeu acharné, sans merci, entre « pro » et « anti », comme s’il ne pouvait pas exister sur la « révolution bolivarienne » d’approche contradictoire des faits. Sur tous les aspects de la situation vénézuelienne, on se battit pied à pied, des années durant, entre médias dominants, Le Monde en tête, et médias alternatifs (Acrimed et Le Monde diplo menant la résistance).

Sur le respect de la démocratie, du pluralisme médiatique, sur les incessantes escarmouches entre le pouvoir et les médias privés au Venezuela, ce n’étaient, ici, qu’arguments et contre-arguments, comme s’il était impossible à quiconque de délivrer une information fiable sur la complexité des rapports de force locaux, souligne le chroniqueur.

"Au prix d’un surf acrobatique, et d’un patient slalom entre les suppositions, les concessions, et les adverbes restrictifs, il est possible de s’informer sur le Venezuela", conclut Schneidermann.

En savoir plus : Rue 89 - France


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots