Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Jodorowsky : la poésie continue !

Après "La Danza de la realidad", le réalisateur chilien continue de jeter un regard - forcément poétique- sur ses origines chiliennes. Dans "Poesía sin fin" l’enfant est devenu adolescent. C’est l’âge des fantasmes. Ceux de Jodorowsky valent le détour.

4 octobre 2016

Cette fois-ci, l’histoire raconte que dans l’effervescence de la capitale chilienne Santiago, pendant les années 1940 et 50, « Alejandrito » Jodorowsky, âgé d’une vingtaine d’années, décide de devenir poète contre la volonté de sa famille.

Il est introduit dans le cœur de la bohème artistique et intellectuelle de l’époque et y rencontre Enrique Lihn, Stella Diaz, Nicanor Parra et bien d’autres jeunes poètes prometteurs et anonymes qui deviendront les maîtres de la littérature moderne de l’Amérique Latine.

Jodorowsky, quant à lui, fera le chemin que l’on connaît : extravagant, burlesque, coloré et forcément poétique.

- Voir un extrait de Poesía sin fin


Commentaires...



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots