Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Jean-Jacques Salgon : sur les pas de Toussaint l’Ouverture

Premier chef noir et premier "libertador" d’un pays latinoaméricain, Haïti, Toussaint Louverture ne jouit pas toujours de la reconnaissance qu’il a pourtant mérité. Avec "Ma vie à Saint Domingue", Jean-Jacques Salgon fait avancer les choses dans le bon sens. Interview.

20 mai 2011, par Eduardo Olivares Palma
JPEG - 34 ko

Il a l’esprit et la curiosité d’un voyageur. De ceux qui au retour de leur périple, aiment bien raconter, partager. Sauf que pour Jean-Jacques Salgon, raconter le voyage qu’il a entrepris sur les traces de Toussaint Louverture ne se raconte forcement pas sous la forme d’un roman ou d’un livre d’Histoire.

Ma vie à Saint Domingue, l’ouvrage qu’il a publié récemment aux éditions Verdier, nous apprend beaucoup sur le premier grand chef noir et libérateur des esclaves de Haïti, tout en nous apprenant beaucoup sur lui même et sur ses passions des rencontres. Avec parfois l’air de ne pas y toucher, Salgon nous donne à voir tout ce qui peut traverser l’esprit de quelqu’un qui part à la découverte d’un personnage aussi singulier que Toussaint-Louverture.


Commentaires...



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots